C'est la rentrée...


Nous voilà aux portes de cette nouvelle saison 2018/2019, tous commencera le Dimanche 09/09 pour les 3 équipes de l'ESCM, un nouvel exercice qui se voudra haut en couleur d'après les bookmakers Anglais. Tout d'abord, parlons un peu de cette bonne vieille ESCM'3 qui regroupe le gratin du football Forézien, la crème de la crème de cette D5, et qui grâce à de nouvelles arrivées va considérablement rajeunir son effectif, ce qui ne fera pas de mal au vu de l'âge avancé de certains. Maintenant place à l'ESCM'2, cette équipe pleine d'envies qui arrive en D3 après une année pleine en D4, emmenée par le duo Couchaud/Chazal, un duo qui gagne, c'est un peut les Gasset/Printant de chez nous, l'un fait de beaux discours tandis que l'autre bras croisés sur le bord du terrain à un phrasé bien à lui, pas toujours compréhensible lorsque le ton monte... mais bien à lui. Nous finissons donc par l'ESCM'1, et comment parler de l'équipe fanions sans évoquer le retour du fils prodige du football Forézien, le coach sûrement le plus barré de notre chère région, je parle bien évidement de Damien Debard, le technicien au multiples montées, un meneur d'hommes qui a une manière bien à lui d'emmener ses équipes à la victoire, autant sur le plan taQUEtique que teQUEnique...à non ça c'est Didier Deschamps, comme quoi un Dédé peu en cacher un autre, enfin l'un à Grizou, Kanté et Varane tandis que l'autre a Poirieux, Durand et Popier...

Bref, revenons en à nos moutons, notre Dédé national sera épaulé par le jeune et talentueux Julien Delauche, un homme qui sait flairer les bons coups, quelque chose de naturel pour lui paraît-il. Voilà donc une nouvelle saison 2018/2019 qui s'annonce des plus passionnantes, reste à voir si Mr Brunon passera la barre des 20 buts cette année, savoir si Mr Chazal R. fera moins de 4 boulettes dans la saison, ou encore vérifié que les articulations de Mr Michalon soient toujours en état de marche... Un grand homme disait, l'odeur animal du mâle après l'effort est au vestiaire de foot ce que les lardons sont à la carbonara...indissociable.